Sciences paramédicales

News

26/03
Rencontre avec l’écrivaine E. Kavian

Efficacement, amoureusement, attentivement…

Efficacement, amoureusement, attentivement…

Telle était la réponse d’Eva Kavian pour répondre à une question des 3e D « Présentez-vous avec trois adverbes ». Ces 2 et 12 mars, l’écrivaine a rencontré les 3e TQ1 et 3E TQ3, 3e Hôtellerie, 3E D, 4e A B C D et a expliqué (avec efficacité !) le cadre nécessaire pour écrire, la façon de se documenter, de composer des histoires, mais aussi son parcours, les contraintes du monde de l’édition. Pour elle, la page blanche est un mythe et écrire reste avant tout une question de travail et non d’inspiration. Sans tabou, elle a partagé ses multiples expériences des ateliers d’écriture, les contraintes de la pandémie, ses lectures et sa façon d’être attentive au monde, à la couleur du ciel, à ses émotions. Espérons que cette rencontre ait donné à nos jeunes envie de lire encore et qu’ils puissent ainsi partager cette pensée de notre invitée : « Quand j’ouvre un livre, je pose un téléscope sur le monde et en même temps, un miroir en moi qui grandit mon âme »

Quelques réactions des élèves et des créations de couvertures :

« J’ai trouvé cette rencontre intéressante car nous avons pu découvrir la vie et le point de vue d’une auteur. »

« C’était génial. Elle explique bien chaque réponse, elle aime ce qu’elle fait. Ecrire un brouillon de roman en une semaine m’épate. »

« A chaque rose, il y a du fumier » est une phrase de l’auteur que j’ai retenue. Cette rencontre était constructive même si au début ; elle semblait un peu crispée »

-Quand on commence à écrire, à inventer une histoire, on doit passer par plusieurs étapes. Par exemple, quelqu’un qui commence à courir dans son quartier ne pense jamais au départ se retrouver au marathon de New York »« Cette phrase et ce conseil d’Eva Kavian m’ont beaucoup inspirée.

-Quand on a envie d’écrire, on écrit. On ne se pose pas de question. On se lance.

Toutes les activités